, ,

Visages de l’effroi / Musée de la vie romantique

Le musée de la vie romantique est un endroit très cher à mon coeur pour des raisons personnelles mais aussi parce que cette ancienne demeure et atelier du peintre Ary Scheffer a accueilli entre ses murs quelques uns de mes artistes préférés ; Eugène Delacroix, Chopin, Liszt, etc. ça faisait très longtemps que je n’avais pas remis les pieds dans ce petit endroit des plus bucoliques à Paris avec son adorable jardin/salon de thé, mais j’y ai remédié après avoir été très intriguée par l’exposition proposée en ce moment au musée : « Visages de l’effroi, Violence et fantastique de David à Delacroix ».

Cette exposition met en évidence l’expression d’un romantisme noir et fantastique à travers une centaine d’oeuvres picturales, sculptures et dessins issus de l’imagination tourmentée d’artistes français plus ou moins connus de la fin du XVIIIème – XIXème siècle. On s’éloigne un peu du néoclassicisme, de la recherche esthétique du beau et la représentation de la dimension héroïque/historique de la mort, au profit de l’expression de la peur, de la douleur et de la noirceur… Ici les images de la mort se mêlent à celles de l’horreur quotidienne et de l’enfer, sur fond de guerres napoléoniennes, exécutions à la guillotine et faits-divers sanglants…

On retrouve également l’attrait de l’époque pour tout ce qui relève du mystique, de l’au-delà voire du surnaturel. Ainsi, nourries par la littérature et la poésie de cette période troublée par les bouleversements politico-culturels et particulièrement inspirées par la part sombre de l’âme humaine, les représentations du deuil, des visions fantomatiques et des ténèbres de la damnation donnent lieu à des œuvres aussi terrifiantes que fascinantes.

Pour ceux que ça intéresse : Le 6/02/2016 à partir de 18h30 auront lieu trois récitals de pianistes qui vont interpréter des morceaux de Schumann et de Ravel en résonance avec les oeuvres de l’exposition « Visages de l’effroi ». Si vous souhaitez y assister, il faut réserver en envoyant un mail à : reservations.museevieromantique@paris.fr ou en appelant directement le musée.

Visages de l'effroi
Émile Mascré, Capet, Lève-toi !, 1833-1834, huile sur toile. Musée de la Révolution française – Domaine de Vizille. © Coll. Musée de la Révolution française – Domaine de Vizille.
Visages de l'effroi
Charles Desains, Femme asphyxiée, 1822, huile sur toile, Lille, Palais des Beaux-Arts.© RMN-Grand Palais – Philipp Bernard
Visages de l'effroi
Émile Signol, Folie de la fianciée de Lammermoor, 1850, Tours, Musée des Beaux-arts. © D.Couineau Musée des Beaux-Arts de Tours
Visages de l'effroi
Louis-Jules-Frédérique Villeneuve, Matière à reflection pour les jongleurs couronnées. Aquatinte. Paris, Musée Carnavalet. © Musée Carnavalet – Roger-Viollet

Infos pratiques :

  • Adresse : Musée de la vie romantique – Hotel Renan-Scheffer – 16 rue Chaptal, 75009 Paris
  • Dates et horaires : jusqu’au 28 février 2016 – Du mardi au dimanche de 10h à 18h.
  • Tarif : Plein tarif : 7€ / réduit : 5€ 
Share

You May Also Like

One comment

  1. Cela doit être une expo très sympa à voir 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *